• Écoutez quelques extraits de nos compositions:

     " ça va chauffer".mp3

     « J'ESPÉRANTO.mp3 »

     « Rêve d'enfant.mp3 »

     « BellaCiao.mp3 »

     plus:  voir le BLOG de

    ROSSINANTE

    AFFICHE 2017

     

     



  • "SYMPHONIE" (Bourrée 3 temps)

    SYMPHONIE
    Thomas                                  Bourrée 3 tps                        Marie-Odile

    1. J'ai rencontré ma mie au détour d'un chemin
    Elle marchait dans la vie vers le même destin
    Vers les mêmes projets_ d'une même passion
    Nous dressâmes buffet_ pour fêter notre union

    2. Les chemins parcourant, nous avons rencontré
    Des musiciens chantant la solidarité
    Les troubadours dansant_ s'en allaient partager
    En direction du vent_ , toutes leurs belles pensées

    3. Nous irons retrouver dans le respect de tous
    Des groupes révoltés comme ceux de la Croix Rousse
    Allons voir ces rebelles défendeurs de nature
    Qui proposent un modèle de société future

    4. Marchons, tissons des liens, fabriquons une toile
    Formée de musiciens dansant sous les étoiles
    Pour un changement d'Ère, créons en harmonie
    Un hymne à la terre, une grande symphonie


  • "Rêve d'Enfant" (Valse)

    RÊVE D'ENFANT
    Thomas                                            (VALSE)                          Marie-Odile, Thomas

    1. Aujourd'hui j'irai pas à l'école, je m'échapp' à la décharge
    Détritus recouverts de gazole, quel gaspilla - a - ge
    Objectif, trouver d'la colle, boire de l'alcool, dans une vieill' bagnole
    Et après, mal à la tête, mal à mon être, c'est pas la fête

    2. Et combien êtes vous comme moi, à vaquer dans cet enfer
    Sècheresses, bidonvilles, favelas, quel atmosphè - è - re
    De Rio à Calcutta, en Ouganda bien trop d'enfants-soldats
    Embarquer sur une nef et espérer de l'UNICEF

    3. Aujourd'hui sont venus de la ville, des projets plein les valises
    Essayons d'être moins puérils, plus de bêti - i - ses
    Objectif changer d'profil, biner l'argile, bâtir un domicile
    Récolter plein ma charrette, cuir' des galettes et c'est la fête

    et c'est la fê ê te....


  • "Si tu l'es aussi, on en parle à la sortie"

    « SI TU L'ES AUSSI, ON EN PARLE A LA SORTIE »
                                                                                                        Thomas
    1. Quand on m'a dit, haut comme 3 pommes: «Tu pourrais être un grand homme»
    J'ai répondu, sans hésiter : « Ben, je veux être autonome »
    Mais, je n'avais pas imaginé à quoi ça peut ressembler
    Pas regarder où j'ai mis les pieds la montagne à déplacer

    2. Autoproduire sa nourriture, cultiver le potager
    Tant et si bien, que ces légumes on peut pas tous les manger
    Bien sur chaque année, ce sont les mêmes que l'on retrouve en surnombre
    Et les copains ont le regard sombre ils en ont marre des concombres

    REFRAIN

    Cette vie là, j'en chang'rai pas car c'est bien la plus sympa, (...extra)
    Cette existence elle est sensorielle, transitionnelle, et rebelle
    …...................................culturelle, très passionnelle, la plus belle

    3. Bien des amis vous le diront l'autonomie a du bon
    Autoconstruire le cabanon en creusant les fondations
    A la pioche, à la pelle, de tout leur coeur, de tout leur corps
    Ils ont fourni tant et tant d'efforts, que tous s'en rappellent encore

    4. J'ai voulu faire mon énergie on dirait de l'utopie
    Se pencher sur l'électronique ce n'est pas très érotique
    Le matériel ça peut lâcher un onduleur, ça peut cramer
    Une éolienne sous la tempête ell' devient une foll' girouette
    Refrain :

    Cette vie là, j'en chang'rai pas car c'est bien la plus sympa, (...extra)
    Cette éxistence elle est sensorielle, transitionnelle et rebelle
    …..................................culturelle, très passionnelle, la plus belle

    5. Comm' l'élu de la société ma vue à terme a baissé
    Circulation bien saturée, et les artères encombrées
    Outre le dos qui est cassé, des tendinites jusqu'au nez
    Des rhumatismes à volonté, mais pour la tête, ça peut aller

    6. Heureusement tout le monde ne veut pas être autonome
    C'est devenu un privilège d'avoir une vie économe
    J'ai mis au placard les théories mis à part La Boétie
    J'ai conservé la philosophie et surtout l'écologie
    Refrain


  • "BELLA CIAO" (Polka)

    Thomas                           BELLA CIAO                 Musique Trad

    1. Par un beau matin, j'ai fait un radeau O bella ciao,..., bella ciao,..., ciao
    pour aller voir l'Eldorado

    2. Le vent m'a poussé contre les rochers
    et là j'ai bien cru y passer

    3. J'ai beaucoup marché et longtemps errer
    sur cette plage où j'ai échoué

    4. Je t'ai rencontré et tu m'as donné
    amitié, solidarité

    5. J'ai trouvé la paix la prospérité
    la culture et l'humanité

    6. Tu m'as réveillé sous l'arbre du pré
    j'avais rêvé de liberté


  • "L'école du second degré"

    L'ÉCOLE DU SECOND DEGRÉ
                                                                                                           Thomas

    1. En Mai soixante huit, Graeme Allwright chantait l'école des Jésuites qui régnait
    Le colonialisme et l'impérialisme que l'on contestait, déclinait
    Peu de gens osaient se moquer des lois, la Justice d'État surveillait

    Mentir fallait pas, mais pourquoi, pour qui, ce sont eux qui mentent aujourd'hui ?

    REFRAIN :
    Faisons confiance à ceux qui dirigent et gouvernent
    à ceux qui conseillent, ils font au mieux
    Faisons confiance à ceux qui ont l'air de tout faire
    pour nous rendre libre et très heureux
    « Ils ont la force et la raison, ils nous aident à vivre »(parlé)

    2. Le monde a changé, car après Charlie, les gens d'armes sont tous nos amis
    En économie, c'est la méthode Coué: « ça va les budgets? Oui, merci ! »
    En France on est fier, car pour faire la guerre, y'a des militaires de carrière
    Pour se protéger et pour s'éclairer, y'a le nucléaire, l'EPR (bientôt)

    3. Voici mon cher Graeme la situation de l'évolution du Régime
    Le gouvernement a très peu de tords, plus personne ne ment pour de l'or
    L'école est affable, chacun son portable, « société écran », ça s'apprend
    Nos élus ont l'oeil et le porte-feuille en guise de cerveau, d'idéaux


  • "J'ESPERANTO"

                          J'ESPERANTO                              Thomas

    1. Pour accoucher cette chanson, j'ai du sortir mon dico
    Les paroles sont pas bidons, elles nous font écho (cho, cho...)
    J'ai cherché des mots d'amour, de l'amitié et d'humour
    J'ai vu des termes de guerre, aussi de misère
    Violence et répression, on n'en veut pas !
    Souffrance et oppression, on n'en veut pas !
    Réagir et s'unir, J'ESPERANTO
    Refleurir l'avenir, J'ESPERANTO

    2. Por nas-ki ti-un kan-ton , mi pre-nis la vor-ta-vo,
    La vor-toj(y) n'es-tas far-so, ^gi(dj) es-tas é-^hon,(r)
    Mi ser-cis vor-tojn dea-mo, dea mik-ke-ko, ho-mo-ro,
    Es-tas vor-tojn mi-li-to, kaj(y) la mi-se-ro,
    Per for-to, sub-pre-mo, ni ne vo-las !
    Su-fe-ras, skla-vi-go, ni ne vo-las !
    Re-ni-^go(dj), ré-a-go, MIES-PE-RAN-TON
    Flo-ras es-ton-té-co, MIES- PE-RAN-TON

    3. Souviens toi de Tchernobil, on nous a pris pour débiles
    Fukuschima sous contrôle, là c'est trop, trop drôle,
    Le chômage est à la marge, c'est la finance qui s'en charge
    Degrés de réchauffement, le gouvernant ment
    Nucléaire, militaires, on n'en veut pas !
    Pouvoir et corruption, on n'en veut pas !
    Réagir et s'unir, J'ESPERANTO
    Refleurir l'avenir, J'ESPERANTO

    (accent avant dernière syllabe)


  • "TON OMBRE"  (Valse irlandaise)

    TON OMBRE !
    Valse Irlandaise
    Thomas                                                                              Marie-Odile
    1. En trottinant seul à l'orée du bois,
    J'ai cru discerner furtive une voie
    J'ai vu s'agiter tout près derrière moi,

    L'ombre souhaitant montrer son émoi
    J'ai peine à te suivre dans tes ardeurs,
    Dans ta frénésie, ton côté coureur
    J'aspire aujourd'hui à plus de langueur,
    De savourer, flâner dans la lenteur
    ****************
    2. Partout en ce monde prime la vitesse,
    Les actions et toujours plus de prouesses
    On a très souvent le temps qui nous presse
    Et nous conduit directement au stress
    Serait-ce des moeurs dus à notre espèce
    Ou un rapport au temps sans la finesse
    On a perdu d'vue patience et tendresse,
    Vivre au présent c'est preuve de sagesse
    ****************
    3. Si tu es rattrapé par l'illusoire,
    Pense à ton ombre, elle a su t'émouvoir
    Elle veille à garder ton esprit ouvert
    Et développer ton imaginaire
    Tu sauras faire preuve de sérénité
    Et cheminer, regarder, écouter
    Tu ralentiras devant la beauté,
    Tu croiseras la créativité






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires